Antoine de Saint-Exupéry est un bâtisseur de l’aéronautique civile. Chevronné de talent littéraire, il a relaté ses connaissances dans plusieurs livres: Courrier Sud, Vol de nuit, Terre des hommes, etc. Il exprime sa finesse et son suprême de grandeur et d’alliance entre les hommes. Doté d’un son poétique, il est l’auteur de l’une des œuvres les plus connues au monde, Le Petit Prince, paru en 1943. Il mourut lors d’un raid aérien en 1944. Découvrez plus !

 Antoine de Saint-Exupéry, aristocrate et pilote de rêve

 Né le 29 juin 1900 à Lyon, Antoine de Saint-Exupéry a des racines aristocratiques et une éducation traditionnelle. Sa mère, bien que veuve prématurément, élève ses cinq enfants avec un dévouement et un enthousiasme remarquables. Antoine est un enfant étonnant et sensible se fait rapidement remarquer par son esprit intellectuel. Un jour de 1912, il aperçoit dans l’Ain ce qui deviendra sa grande passion: l’aviation. Après s’être lié d’amitié avec les mécaniciens de l’aérodrome d’Ambérieu dans le Bugey, il fait son premier vol à l’âge de 12 ans ! Cette expérience l’a inspiré pour être le premier d’une longitudinale série de poèmes consacrés à la fuite endiablée. Élève indiscipliné et généralement médiocre, Saint-Exupéry brille néanmoins par son talent littéraire, qui lui a permis d’obtenir son baccalauréat en 1917, mais sans penser l’avenir avec quiétude. Le service militaire a confirmé son amour pour l’aéronautique. Cependant, Antoine de Saint-Exupéry laisse le souvenir d’un aviateur distrait et rêveur, plus célèbre pour ses poèmes et ses dessins extravagants que pour ses cascades. En 1925, il est engagé par la société Latécoère pour faire des vols de transport postal. Le mythe de la poste aérienne est sur le point de décoller…

 Aéropostale

 Ses débuts en tant que pilote professionnel donnent à Saint-Exupéry l’opportunité de publier son premier livre: L’Aviateur. Devenu directeur de la gare de Cap Juby au Maroc, il vit ses premières aventures exotiques quand, après un atterrissage forcé, il ne doit sa survie dans le désert qu’à l’aide des moines trappistes. Une expérience qu’il racontera dans son célèbre livre: Courrier Sud. La création de la société générale Aéropostale en 1927 offre de nouveaux espaces aux pionniers de l’aviation. Cette fois, il s’agit de traverser l’Atlantique pour acheminer le courrier vers l’Amérique du Sud. Saint-Exupéry est enthousiasmé par ce projet et a rejoint l’Amérique du Sud, notamment pour développer des lignes vers la Patagonie. Cette expérience argentine lui vaut la naissance de son roman Vol de Nuit en 1931 qui connaîtra un grand succès. Aventure sans précédent, l’Aéropostale va être atteint par le problème financier et politique, et obscure entre 1931 et 1933 pour renaître au sein d’Air France. Saint-Exupéry, peu emporté à cette évolution, s’est ensuite aventuré dans ses deux passions: voler et écrire. Il a été envoyé en Espagne qui lui incitera Terre des Hommes. Un livre obtenant le Grand Prix du roman de l’Académie française en 1939.

 Le Petit Prince et l’aviateur ! 

Antoine est mobilisé au poste d’aviateur dans un groupe de reconnaissance: le fameux 2/33, pendant la Seconde Guerre mondiale. Bien qu’il soit jugé inapte aux missions de combat par le commandement de l’armée de l’air, Saint-Exupéry fait toujours son travail avec courage. Ses missions éducatives sur l’Allemagne et Arras lui valent la Croix de Guerre. Dans cette première phase de la guerre, Saint-Exupéry marqua les premières lignes de son chef-d’œuvre: Le Petit Prince, en 1943 Démobilisé, Antoine de Saint-Exupéry part pour les États-Unis en août 1940. Son attitude ambiguë envers Vichy ne l’empêche pas d’utiliser sa notoriété pour faire entrer les États-Unis dans la guerre contre le Troisième Reich. Cependant, il redoute une opposition fratricide entre les Français, qui provoquera la suspicion envers les Français libres. De 1941 à 1943, il reste à New York et utilise son renom pour défendre la résistance américaine. En 1943, après le passage de l’Afrique du Nord au camp allié, il rentre en Tunisie. Les autorités militaires sont plutôt sceptiques sur les capacités de cet écrivain rebelle, en mauvaise santé et connu pour être déprimé. Cependant, grâce à ses nombreux contacts et son entêtement, Saint-Exupéry a fini par être réintégré dans le fameux 2/33. Ses premières missions depuis 1940, sont marquées par des accidents qui laissent augurer le pire.

 Le secret de la mort d’Antoine de Saint-Exupéry

 Le 31 juillet 1944. Au volant de son biréacteur P38 Lightning, le commandant Antoine de Saint-Exupéry a décollé de l’aéroport de Poretta près de Borgo à 8h45. Le célèbre aviateur, qui n’est pas au top de sa forme depuis longtemps, doit effectuer une reconnaissance au-dessus du Dauphiné et de la Savoie. Cependant, ce qui devrait être un vol de routine coûtera la vie à Antoine de Saint-Exupéry. Quelque part sur la côte provençale, son avion s’est écrasé en mer. L’une des carrières les plus symboliques de la littérature française du 20 ème siècle vient de s’achever brutalement…Le mystère demeure. On a longtemps prétendu qu’il avait été abattu à Castellane par un Fw-190. Cette théorie a été remise en cause en 2000, lorsque des restes importants de son avion ont été retrouvés au large de Marseille. Était-ce plus suicidaire ? Ou il a été victime de ce pilote de Me-109 : Horst Rippert qui en 2008 en Provence a affirmé avoir abattu, à son grand regret, l’un de ses écrivains préférés ? Personne ne sait éventuellement ce qui s’est passé ce jour-là. Cela a certainement contribué à la popularité de cet écrivain, un pilote solitaire souvent perdu dans les cieux extraterrestres de son imagination…