Que ce soit pour un achat ou une vente d’une œuvre d’art, l’estimation de la valeur du bien est une démarche indispensable. Cependant, c’est une étape assez complexe car il ne s’agit pas d’un objet ordinaire qu’on utilise au hasard chez soi. Une œuvre d’art va au-delà d’un simple objet de décoration car elle est pourvue d’une âme. Il faut dire que faire une estimation d’une œuvre d’art est un métier d’expert.

Opter pour l’estimation en ligne

Actuellement, on peut miser sur l’estimation gratuite en ligne pour connaitre la valeur des œuvres d’art. C’est l’une des solutions les plus pratiques car il convient à tous types de bien comme : une sculpture, des dessins, des tableaux de peinture, une photographie, des estampes, ou encore des montres et bijoux. Tout ce qu’on a à faire, c’est de choisir parmi les différents sites web spécialisés dans le domaine qui proposent ce genre de service. Sur ces sites, on peut faire estimer des œuvres d’art, et ce, sans engagement. Il suffit de leur procurer des photos et quelques détails essentiels pour décrire l’œuvre à estimer. Ensuite, ils procéderont à une pré-expertise (sans frais) pour renseigner au propriétaire une estimation chiffrée. On note tout de même que les chiffres ne sont pas pareils pour les différentes sortes de réalisations. C’est-à-dire, une estimation de sculpture n’affichera pas les mêmes chiffres dans le cadre d’une vente, d’une valeur de remplacement en cas de sinistre (avant ou après), ou encore pour l’estimation pour une assurance.

Estimation et expertise d’œuvre d’art : qui s’en charge ?

Pour faire une estimation d’œuvre d’art sans recourir aux sites web spécialisés, il est impératif de solliciter un expert dans le domaine. Il faut que celui-ci soit une personne qualifiée pour réaliser une estimation de la valeur des différents objets d’art. On parle d’un expert appelé commissaire-priseur. C’est un spécialiste qui travaille pour une maison de vente. Quand il conclut un accord avec le propriétaire, à la suite d’une estimation d’un tableau ou un autre objet d’art, il peut le mettre en vente aux enchères publiques. L’estimation par le commissaire-priseur peut se faire à domicile dans le cadre d’un inventaire ou sur rendez-vous. Pour une première estimation, le service peut être gratuit et fait à l’oral. Mais il arrive aussi que le commissaire-priseur sollicite un autre expert spécialisé qui l’assistera afin d’effectuer une estimation beaucoup plus précise d’une œuvre d’art. On peut aussi se tourner vers d’autres spécialistes qu’un commissaire-priseur, par exemple, on se rend chez un antiquaire ou un marchand spécialisé qui est apte à déterminer la valeur des objets.

Comment se passe l’estimation d’une œuvre d’art par un expert ?

Pour procéder à une estimation d’œuvre d’art, l’expert sollicité par le propriétaire se munira de différents outils. Ce sont notamment un microscope, une lampe à ultraviolet (pour détecter les diverses réparations, des anciennes restaurations ou des falsifications) et une loupe éclairante. Pour ce qui est des démarches à suivre, l’expert peut passer par plusieurs étapes pour estimer correctement une œuvre d’art. Il peut par exemple user de diverses sources documentaires : publications, catalogues de vente ou catalogues raisonnés, etc. Il peut aussi voir du côté des sources disponibles sur le  net comme sur les bases de données des fondations, des galeries d’art ou des musées. Si jamais ces recherches ne permettent pas encore de faire l’estimation, il peut mener une enquête approfondie du côté des personnes qui ont connu de près l’artiste ou ses œuvres. L’expert peut aussi travailler avec un restaurateur d’art pour identifier les différents matériaux utilisés et l’époque de la réalisation d’une œuvre. D’autres experts peuvent également prendre leur part pour une estimation plus complexe : cela peut être un expert scientifique ou encore un historien d’art.